L’avenir d’ADP est un enjeu national qui doit mobiliser l’ensemble du monde du travail car ce qui se pose c’est, plus largement, la question des biens publics et des services publics.

 

ADP  cliquez sur l'image pour lire le flayer

                                                   

Pour signer la pétition, prenez votre carte d'identité et cliquez sur le lien.

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/initiatives_encours

 

 

 

La démarche de RIP qui est engagée concernant ADP revêt donc un caractère particulier, une dimension historique. Jamais une pétition nationale n’a eu autant d’importance au regard du fait que si nous réussissons à gagner 4,7 millions de signatures, cela entrainera la mise en place d’un référendum dont l’issue pourrait stopper le projet de privatisation !

 

 

 

 

Les fonctionnaires ne sont pas privilégiés, le montant moyen de leur retraite est le même que celui des salariés, à qualification égale. Rien ne justifie cette réforme démagogique à leur détriment.

 

Sur 4 points précis, les fonctionnaires ont tout à craindre de cette réforme


1) Le calcul actuel sur les 6 derniers mois est fondé sur la grille de carrière linéaire des fonctionnaires, les 6 derniers mois correspondent donc au meilleur salaire.

Si toute la carrière est prise en compte, la sous-rémunération du début de carrière, parfois sous le SMIC en catégorie C, fera baisser les retraites .


2) Les catégories actives: le gouvernement entend supprimer les 5 ans de départ anticipé aux agents qui ne portent pas l’uniforme, et dont le métier peut être exercé dans le privé : aides-soignantes, agents d’exploitation des travaux publics…  Le départ anticipé dans le privé est de deux ans maximum, il serait étendu à la Fonction publique. Au nom du principe de l'équité, le gouvernement aligne tout le monde vers le bas. Cela s'appelle, la régression sociale !

 
3) L’intégration des primes dans le calcul du montant de la retraite accroît les inégalités entre les fonctionnaires de même grade et travaillant dans des collectivités différentes. En effet les primes dépendent de l'employeur (collectivités locales, établissements publics, ministères). Seul le point d'indice garantit une égalité de traitement et l'assurance de toucher son salaire, contrairement aux primes qui peuvent être supprimées.

 

4) La pension de réversion des fonctionnaires est aujourd’hui sans condition d’âge et de plafond de ressources. La réforme veut introduire une condition d’âge et un plafond de ressources, qui va largement léser les veuves et veufs.

 

Retraites :

 

Stoppons le projet de régression sociale!

 

retraite dessin 414x250

pour lire les revendications de la CGT,cliquez sur l'image

 

 

Pour gagner de meilleures retraites,

 

de meilleurs salaires,

 

des services publics pour tous et partout,

 

mobilisons nous le 24 septembre 2019.

 

Amendements proposés pour le document d'orientation du
52e Congrès du 13 au 17/05/2019 à Dijon

Ci-dessous six amendements sur le projet d'orientation proposant que la Cgt s'engage dans l'utilisation et la défense des logiciels libres, des formats ouverts et d'un réseau internet neutre et non centralisé.

 

Thème 1 : La réalité du travail et son avenir avec les évolutions technologiques comme le numérique

 

  • - paragraphe 49 au sujet des relations administrations-usagers, rajouter :

L'utilisateur doit notamment avoir le choix entre procédure numérique, procédure papier ou accueil à un guichet . Les administrations doivent utiliser des formats ouverts dans leurs échanges avec les usagers afin de ne pas leur imposer des choix techniques favorisant une société plus qu’une autre et les Gafam particulièrement. (amendement)

 

  • - paragraphe 61 à propos des données, rajouter :

La protection des données personnelles est nécessaire à la non-marchandisation des êtres humains. Les utilisateurs doivent rester maîtres de leurs données. Pour cela il faut que les logiciels utilisés soient libres, les formats ouverts et qu'internet reste un réseau neutre et acentré. Au lieu de grosses plateformes privées centralisées (type Facebook, Google), internet doit être constitué d'instances locales (type Framasphère), parmi lesquelles les plateformes publiques doivent trouver leur place. (amendement)

 

  • - paragraphe 64 : combatre les mulitnationales en se passant d'elles,rajouter :

Le numérique est dominé par quelques multinationales, les GAFAM, or un moyen pour les combattre est de se passer d'elles. Des voies sont ouvertes aujourd'hui pour des alternatives sociales : ce sont les logiciels libres qui pourraient préfigurer les services publics du numérique de demain. Ces logiciels, tout le monde peut les utiliser, les étudier, les modifier et les redistribuer librement. Ils couvrent aujourd'hui la plupart des domaines de l'informatique.
La CGT doit intervenir à tous les niveaux pour :
1/ que les logiciels libres soient utilisés dans les entreprises et les administrations
2/ que TOUS les salariés soient formés à l'utilisation et au fonctionnement des logiciels (au même titre qu'il y a une époque où les ouvriers savaient réparer leurs machines eux-mêmes)
3/ que les administrations mettent des professionnels à disposition des communautés de développement des logiciels libres et participent ainsi activement à leur essor. (amendement)

 

Brèves

 

 

Ni Dialogue, Ni Social !

 

ac. sociale150

 

 

 Restons mobilisés !

 

 

la cgt j adhere

 

 

Derniers articles

Fédération CGT des Services Publics

Un peu de lecture, de cinéma

Histoire de la création de la CGT

De FR3 Aquitaine, en effet la Cgt est fondé en 1895 à Limoges.

creation cgt
Durée : 2mn55
https://www.youtube.com/watch?v=PvmaBEBMSEM

Copyright © 2019 Cgt Conseil départemental du Finistère - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public