Communiqué de la CGT

Le Défenseur des droits vient de rendre public son rapport « Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics ». Il alerte sur les dangers d’une dématérialisation des services publics à « marche forcée », synonyme d’un recul d’un accès aux droits et aux libertés.

De plus, il pointe des inégalités importantes en termes d’accès : « 500 000 personnes qui n’ont pas accès à une connexion Internet fixe » ou encore « 75% des communes de France et 15% de la population » qui n’ont pas accès à un Internet de qualité… soit un manque d’accès pour plus d’un tiers des habitants de communes de moins de 1000 habitants !

Malgré tout, le gouvernement poursuit son objectif de dématérialiser l’intégralité des services publics à l’horizon 2022.

Pour la CGT, le numérique doit rimer avec progrès social et intérêt général. Il peut et doit être mis au service de la population et répondre à ses besoins.

Depuis des années, la CGT dénonce la persistance de nombreuses et importantes zones non couvertes par le réseau Internet, conséquences directes du manque d’investissement de la part des opérateurs de télécommunication dans l’installation de la fibre optique.

Résultat : en 2017, moins de 60% du territoire était couvert par la 4G. La CGT exige la mise en œuvre d’un plan « Très Haut Débit » qui amène la fibre partout jusque chez l’habitant.

Compte tenu de ces éléments, l’égalité d’accès aux services publics appelle au maintien de différentes modalité d’accès, dont le numérique, et en garantissant systématiquement une présence physique dans chaque territoire.

Pour la CGT, le Service public c’est aussi et surtout du lien social : la proximité et la présence humaine demeurent indispensables. Le numérique doit permettre de dégager plus de temps aux salariés afin qu’ils puissent répondre aux attentes et au besoin d’écoute des usagers.

Le numérique peut et doit bénéficier au progrès social, pour des services publics partout et pour tous.

 

Montreuil, le 22 janvier 2019

 

 

Rappelons-le, l'humain n'est pas une marchandise !

 

 

travailleurs sociauxpour lire la fiche revendicative, cliquez sur l'image

 

 

 

depecage

Pour lire le préavis cliquez sur l'image

un peu d'histoire ?

 

La contribution sociale généralisée un nom plus connu sous la CSG, sa création grâce au 49.3 (« Le 49.3 » fait référence à un article de la Constitution, l’article 49 alinéa 3. Il permet d’adopter une loi sans le vote des députés. Autrement dit, c’est une procédure qui permet l’adoption rapide du texte sans débat.)

 

 

la csg

                           Lire la suite en cliquant sur le texte

 

 

Derniers articles

Fédération CGT des Services Publics

Un peu de lecture, de cinéma

Histoire de la création de la CGT

De FR3 Aquitaine, en effet la Cgt est fondé en 1895 à Limoges.

creation cgt
Durée : 2mn55
https://www.youtube.com/watch?v=PvmaBEBMSEM

Copyright © 2019 Cgt Conseil départemental du Finistère - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public