Quimper : pl de la résistance 21/09/2019 14hQUIMPER Flyer Marche Paix sept 2019 1000

Non au système universel de retraite par points
Retrait du projet Macron-Delevoye,

 

Rassemblements le 24/09/2019 à 10h30

 

Brest : pl de la Liberté

Carhaix : pl du champ de foire

Morlaix

Quimper : pl de la Résistance

Quimperlé

 
retraite guerre casse socialeM acron a lui-même qualifié sa réforme desretraites de «En effet, il ne s’agit pas d’une réforme de plusmère de toutes les réformes ». mais d’une opération de grande envergure pour en finir avec le système existant, qui passe par la liquidation de tous les régimes existant, dont la CNRACL* et
l’IRCANTEC*.
Au nom de « l’équité » et de projections démographiques sur les 50 ans à venir, Emmanuel Macron voudrait gommer d’un trait un édifice social fondamental depuis 1945 : le système de retraite par répartition fondé sur la solidarité entre actifs et retraités.
Aujourd’hui le calcul de la retraite d’un salarié, qu’il soit du secteur privé ou dans la fonction publique est fondé sur trois paramètres :

 

  • la durée de cotisation,
  • l’âge légal de départ en retraite
  • et le salaire de référence (les 25 meilleures années pour le privé et les 6 derniers mois pour les fonctionnaires).


Travailler plus… et toucher moins


La réforme Macron-Delevoye, c’est la fin du calcul de la pension sur les six derniers mois : le régime universel par points implique un décompte sur la totalité de la carrière.
lire la suite

 

 

L’avenir d’ADP est un enjeu national qui doit mobiliser l’ensemble du monde du travail car ce qui se pose c’est, plus largement, la question des biens publics et des services publics.

 

ADP  cliquez sur l'image pour lire le flayer

                                                   

Pour signer la pétition, prenez votre carte d'identité et cliquez sur le lien.

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/initiatives_encours

 

 

 

La démarche de RIP qui est engagée concernant ADP revêt donc un caractère particulier, une dimension historique. Jamais une pétition nationale n’a eu autant d’importance au regard du fait que si nous réussissons à gagner 4,7 millions de signatures, cela entrainera la mise en place d’un référendum dont l’issue pourrait stopper le projet de privatisation !

 

 

 

 

Les fonctionnaires ne sont pas privilégiés, le montant moyen de leur retraite est le même que celui des salariés, à qualification égale. Rien ne justifie cette réforme démagogique à leur détriment.

 

Sur 4 points précis, les fonctionnaires ont tout à craindre de cette réforme


1) Le calcul actuel sur les 6 derniers mois est fondé sur la grille de carrière linéaire des fonctionnaires, les 6 derniers mois correspondent donc au meilleur salaire.

Si toute la carrière est prise en compte, la sous-rémunération du début de carrière, parfois sous le SMIC en catégorie C, fera baisser les retraites .


2) Les catégories actives: le gouvernement entend supprimer les 5 ans de départ anticipé aux agents qui ne portent pas l’uniforme, et dont le métier peut être exercé dans le privé : aides-soignantes, agents d’exploitation des travaux publics…  Le départ anticipé dans le privé est de deux ans maximum, il serait étendu à la Fonction publique. Au nom du principe de l'équité, le gouvernement aligne tout le monde vers le bas. Cela s'appelle, la régression sociale !

 
3) L’intégration des primes dans le calcul du montant de la retraite accroît les inégalités entre les fonctionnaires de même grade et travaillant dans des collectivités différentes. En effet les primes dépendent de l'employeur (collectivités locales, établissements publics, ministères). Seul le point d'indice garantit une égalité de traitement et l'assurance de toucher son salaire, contrairement aux primes qui peuvent être supprimées.

 

4) La pension de réversion des fonctionnaires est aujourd’hui sans condition d’âge et de plafond de ressources. La réforme veut introduire une condition d’âge et un plafond de ressources, qui va largement léser les veuves et veufs.

 

Brèves

RETRAITES

Élargissons le mouvement le jeudi 9/01/2020

Pancarte Manif mange banquier

D'autres affiches : https://reforme-retraite.info/pancartes/

la cgt j adhere

 

 

Derniers articles

Fédération CGT des Services Publics

Un peu de lecture, de cinéma

Histoire de la création de la CGT

De FR3 Aquitaine, en effet la Cgt est fondé en 1895 à Limoges.

creation cgt
Durée : 2mn55
https://www.youtube.com/watch?v=PvmaBEBMSEM

Copyright © 2020 Cgt Conseil départemental du Finistère - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public