visitation-de-nantesVoici deux lettres, toutes deux authentiques (novembre 2004)

Lettre adressée par Sœur M. moniale visitandine à Nantes au siège national de la C.G.T.

« Madame, Monsieur,

Religieuse cloîtrée au monastère de la Visitation de Nantes, je suis sortie, cependant, le 19 juin, pour un examen médical. Vous organisiez, une manifestation. Je tiens à vous féliciter pour l'esprit bon enfant qui y régnait. D'autant qu'un jeune membre de votre syndicat m'y a fait participer ! En effet, a mon insu, il a collé par derrière sur mon voile l'autocollant ci-joint après m'avoir fait signe par une légère tape dans le dos pour m'indiquer le chemin. C'est donc en faisant de la publicité pour votre manifestation que j'ai effectué mon trajet. La plaisanterie ne me fut révélée qu'à mon retour au monastère. En communauté, le soir, nous avons ri de bon cœur pour cette anecdote inédite dans les annales de la Visitation de Nantes. Je me suis permis de retraduire les initiales de votre syndicat (CGT = Christ, Gloire à Toi). Que voulez-vous, on ne se refait pas. Merci encore pour la joie partagée. Je prie pour vous. Au revoir, peut-être, à l'occasion d'une autre manifestation

Sœur M. »

Bernard-thibault image-hauteRéponse du secrétaire général de la C.G.T. (à l'époque)

« Ma Sœur, Je suis persuadé que notre jeune camarade, celui qui vous a indiqué le chemin, avait lu dans vos yeux l'humanité pure et joyeuse que nous avons retrouvée dans chacune des lignes de votre lettre. Sans nul doute il s'est agi d'un geste inspiré, avec la conviction que cette pointe d'humour ' bon enfant ' serait vécue comme l'expression d'une complicité éphémère et pourtant profonde. Je vous pardonne volontiers votre interprétation originale du sigle de notre confédération, car nous ne pouvons avoir que de la considération pour un charpentier qui a révolutionné le monde. Avec tous mes sentiments fraternels et chaleureux.

Bernard Thibault, Secrétaire général de la CGT »

filocheL’ANI est devenu la loi scélérate du 14 juin 2013

Il faut dorénavant lui donner un nom. Ce n est plus un ANI (Accord national interprofessionnel). Ce n’est plus un projet de texte exige par le Medef, c est devenu un texte de loi promulgue au Journal officiel de la République le 14 juin après décision du Conseil constitutionnel du 13 juin.

La CFDT, Michel Sapin, Marisol Touraine, le rapporteur de la loi du 14 juin ont perdu et se sont fait rouler dans la farine par le Medef, la Fédération française des sociétés d’assurances, le « collectif des Abeilles » et le Conseil constitutionnel : ce seront exclusivement les employeurs qui, en 2016, décideront où va la manne des 4 milliards (dont 2 milliards pourtant payés par les salaries) de la nouvelle complémentaire ! Cette complémentaire sera obligatoire, plus chère avec un panier de soins plus réduit que la CMU.C et tombera dans les cassettes d’AXA, Generali ou du Gan. Il ne leur reste plus qu’à préparer les prospecteurs et les prospectus.Lire l'article complet de Gérard FILOCHE, inspecteur du travail.

Affiche-CGT-1er-mai-2013De l'argent, il y en a dans les poches du patronat, dans les coffres des possédants, dans les banques, ici ou dans les paradis fiscaux, sur les marchés financiers partout dans le monde. Il circule, il se cache, il est surabondant. C'est cet argent qui ne va pas à l'investissement productif, au logement, au développement des services publics, à la protection sociale. C'est cet argent qui manque en fin de mois aux salariés condamnés aux petits salaires, au chômage, aux petites retraites, aux minima sociaux. Partout, on nous dit que nous coûtons trop cher  ! Mais c'est nous qui, par notre travail, créons la richesse  ! Alors oui, il est temps que les salariés mettent les pieds dans le plat.

Lire la suite, écouter Thierry LEPAON et voir la carte des manifs sur

http://www.spterritoriaux.cgt.fr/spip.php?article6457

http://www.cgt.fr/Un-1er-Mai-de-solidarite-et-d.html

santéLettre ouverte de la CGT Services publics

à T. Thévenoud, député PS

...Mesure vexatoire et humiliante, l'instauration du jour de carence par la majorité précédente ne repose sur aucun fondement sérieux. L'argument de la justice est particulièrement malvenu puisque, comme vous devriez le savoir, il est de notoriété publique que la très grande majorité des salariés du secteur privé voit ses jours de carence pris en charge par un dispositif collectif (accord d'entreprise, de branche). Si injustice il y a, c'est bien celle qui conduit à ce qu'une minorité de salariés du privé, souvent précaires, travaillant dans des entreprises de petite taille, soit pénalisée puisqu'elle n'est pas couverte par un dispositif collectif prenant en charge les jours de carence. Nous vous suggérons de reporter sur leur situation votre louable aspiration à la justice...Cliquez pour lire la lettre.

Brèves

RETRAITES

Élargissons le mouvement le jeudi 9/01/2020

Pancarte Manif mange banquier

D'autres affiches : https://reforme-retraite.info/pancartes/

la cgt j adhere

 

 

Derniers articles

Fédération CGT des Services Publics

Un peu de lecture, de cinéma

Histoire de la création de la CGT

De FR3 Aquitaine, en effet la Cgt est fondé en 1895 à Limoges.

creation cgt
Durée : 2mn55
https://www.youtube.com/watch?v=PvmaBEBMSEM

Copyright © 2020 Cgt Conseil départemental du Finistère - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public