Non au système universel de retraite par points
Retrait du projet Macron-Delevoye,

 

Rassemblements le 24/09/2019 à 10h30

 

Brest : pl de la Liberté

Carhaix : pl du champ de foire

Morlaix

Quimper : pl de la Résistance

Quimperlé

 
retraite guerre casse socialeM acron a lui-même qualifié sa réforme desretraites de «En effet, il ne s’agit pas d’une réforme de plusmère de toutes les réformes ». mais d’une opération de grande envergure pour en finir avec le système existant, qui passe par la liquidation de tous les régimes existant, dont la CNRACL* et
l’IRCANTEC*.
Au nom de « l’équité » et de projections démographiques sur les 50 ans à venir, Emmanuel Macron voudrait gommer d’un trait un édifice social fondamental depuis 1945 : le système de retraite par répartition fondé sur la solidarité entre actifs et retraités.
Aujourd’hui le calcul de la retraite d’un salarié, qu’il soit du secteur privé ou dans la fonction publique est fondé sur trois paramètres :

 

  • la durée de cotisation,
  • l’âge légal de départ en retraite
  • et le salaire de référence (les 25 meilleures années pour le privé et les 6 derniers mois pour les fonctionnaires).


Travailler plus… et toucher moins


La réforme Macron-Delevoye, c’est la fin du calcul de la pension sur les six derniers mois : le régime universel par points implique un décompte sur la totalité de la carrière.
lire la suite

 

 

Brèves

 

 

Ni Dialogue, Ni Social !

 

ac. sociale150

 

 

 Restons mobilisés !

 

 

la cgt j adhere

 

 

Derniers articles

Fédération CGT des Services Publics

Un peu de lecture, de cinéma

Histoire de la création de la CGT

De FR3 Aquitaine, en effet la Cgt est fondé en 1895 à Limoges.

creation cgt
Durée : 2mn55
https://www.youtube.com/watch?v=PvmaBEBMSEM

Copyright © 2019 Cgt Conseil départemental du Finistère - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public