Nous pensons, Mesdames et Messieurs les élus, que la réorganisation mise en place, suite au schéma d’action sociale que vous avez voté, est préjudiciable au service rendu aux personnes en difficulté sociale et à la qualité de travail des personnels.

La concertation autour du schéma est en trompe l’œil. Les personnels de terrain sont dans le flou le plus complet quant à la prise en compte de leurs remarques avant la généralisation de ce dispositif à l’ensemble du département.

La démocratie, qu’elle soit représentative ou participative, ne doit pas être qu’un affichage. Elle se juge par des actes.

Pour lire la lettre ouverte, cliquez sur l'image Prise-de-tete

fin service_publicCentres Départementaux d'Action Sociale fermés pendant les ponts, fermés quand il y a une coupure d'électricité, fermés pendant les vacances.

A force d'être fermés, les centres départementaux risquent de devenir les centres des portemanteaux. lire la suite

tirageNous sommes intervenus dernièrement au sujet d’un problème d’organisation sur le territoire de BMO. Il s’agit notamment de la fermeture de certains CDAS pendant les ponts.

Tout d’abord, notre employeur oublie que toute question relative à l’organisation des services doit passer en CTP pour avis. Dans le cas présent, cela n’a pas été fait et nous l'avons mis en demeure de respecter la loi.

Mais, comme vous le comprendrez,  la forme n’est bien évidemment pas le seul problème, dans cette affaire. Alors, pour mieux faire passer la pilule, l’administration indique aux agents, dans une note de service, que cette réorganisation leur permettra « un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie familiale » (au cas où ils n’y auraient pas pensé).

Seulement pas de chance, il y a plus de monde que prévu à vouloir travailler. D’après un message récent adressé par un chef de service au personnel, il y aura donc un « réajustement des présences nécessaires" après le « tirage au sort qui a déterminé l’ouverture des sites ».

Voilà donc le service public réduit à un tirage au sort, au Conseil Général !

Mauvais présage pour l’avenir, surtout quand se met en place en parallèle « l’institution d’une indemnité de départ volontaire » (réunion le 26 avril avec notre employeur). Tout cela n’est pas sans nous rappeler des situations vécues, à France Télécom par exemple…

La CGT ne lâchera pas sur ce thème car c’est l’avenir des services publics qui est en jeu. A bientôt donc…

 

Communiqué

Des demandeurs d’asile privés d'hébergement occupent les locaux du Conseil Général depuis hier à Brest . Nous apportons notre soutien à ces familles qui, pour être entendues, sont contraintes à ces situations extrêmes . Nous demandons au Préfet, qu’en tant que représentant de l’Etat, il trouve rapidement des solutions pour ces familles sans hébergement. Parallèlement, nous demandons aux Conseillers Généraux de se positionner clairement pour des solutions de relogement afin que ces parents et ces enfants ne soient pas contraints de rester plus longtemps dans ce Centre Départemental d'Action Sociale. Un positionnement clair des Conseillers Généraux permettra également aux travailleurs sociaux du Conseil Général d’appréhender plus sereinement ce genre de situations pour lesquelles chaque administration semble « se renvoyer la balle » compte-rendu rencontre Président.

 

Derniers articles

Un peu de lecture, de cinéma

À la niche les gamins

A la niche les gamins billet Nicole FerroniÀ l'occasion du 29e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'Enfant, Nicole Ferroni envoie les gamins à la niche fiscale où ils seront bien protégés.

 

Écouter le billet de Nicole Ferroni sur le site de France-Inter: https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-nicole-ferroni/le-billet-de-nicole-ferroni-21-novembre-2018

ou sur youtube

 

Plus d'informations sur la Convention internationale des droits de l'Enfant: https://www.humanium.org/fr/convention/

 

 

Copyright © 2019 Cgt Conseil départemental du Finistère - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public